Aide à l’enfance en éthiopie et au Cambodge

Actions au Cambodge


Ces actions ont commencé il y a plus de 20 ans.

Krousar Thmey « nouvelle famille » en Khmer, est une association franco-cambodgienne dont l’action est centrée sur l’enfance en difficulté.

Promesse, dans le cadre de cette association, participe au fonctionnement de 2 actions :

· Une école pour enfants aveugles à Siem Reap dont l’objectif est de favoriser leur insertion dans leur environnement et de leur permettre d’avoir accès à des formations et à un emploi.

· Un centre d’accueil temporaire, Psar Dépôt à Phnom Penh pour les enfants des rues, victimes de la pauvreté, de violences multiples.

  

Krousar Thmey

 

  

 











Krousar Thmey qui signifie "Nouvelle famille" est la 1ère association Franco-cambodgienne pour l'enfance défavorisée.

Benoît Duchateau, une cinquantaine d'années, fondateur de cette association, a en effet le souci que les cambodgiens prennent en main leur destin. Pendant plus de 20 ans il a fondé des écoles pour les enfants handicapés, et des lieux d’accueil pour les enfants des rues. Pour cela, il a  formé du personnel, lutté avec les administrations et les ministères pour obtenir de l'aide, et le droit que les enfants handicapés  soient considérés comme des êtres à part entière. Aujourd'hui, toute l'association fonctionne avec des Cambodgiens, il ne reste qu'un contrôle financier français lié au fonctionnement de l’association et à la recherche de dons. En 2020 où le gouvernement cambodgien  prendra le relais et intégrera tous les programmes de Krousar Tmey dans le ministère de l’éducation nationale.

 Benoît espère beaucoup en la nouvelle génération, qu’elle prendra ses responsabilités et participera aux changements nécessaires.


Krousar Thmey c'est :


 

     

  

   

















 




 

  

   







 


  



 

     

  



Une école pour enfants aveugles avec un atelier de braille

Une école pour enfants sourds


Cours de calculs en langue des signes

Des centres d'accueil pour les enfants des rues


(Monsieur Thai On soigne la plaie très infectée d'une petite fille)



L'école pour les enfants aveugles a été créée en 1994 car, à cette époque, rien n'existait pour eux dans le pays. Le braille khmer a alors été inventé, des manuels scolaires traduits et édités, des outils adaptés fabriqués et des professeurs formés.

jeunes filles écrivant en braille

(règle et stylet)

Jeune homme lisant le braille

Les centres d'accueil de Pnom-Penh s'inscrivent dans un cadre plus large de lutte contre la mendicité, la délinquance, la drogue et la prostitution des enfants et adolescents qui sont des milliers à errer dans les rues de la ville.


L'objectif est de réinsérer ces jeunes et de leur donner une formation professionnelle. Bien sur cela se fait en plusieurs étapes longues et difficiles.

Voir d’autres photos